in ,

Le pianiste camerounais Ruben Binam convole en juste noce

Musicien camerounais, promoteur évènementiel, co-fondateur du groupe Macase, Ruben Binam a convolé en noces le samedi 25 mars 2023.

Ruben Binam croit  à l’unité des Hommes autour de la Musique. C’est l’une des valeurs que le pianiste camerounais explore dans les quatre albums de musique instrumentale dont il est l’auteur. Ces albums sont riches du fait du talent et de la sensibilité de l’artiste, de son engagement, de voyages et expériences glanés à travers le monde et des enseignements engrangés au contact des plus grands.

Artiste multidimensionnel Ruben Binam est né à Yaoundé, dans une famille d’amateurs d’Art. L’artiste est investi  dans la promotion de la cause de la Culture panafricaine en générale et camerounaise en particulier. Avec son groupe le Kemit7, il réécrit les tubes des auteurs des musiques africaines.

Le jeune Ruben se distingue  dès l’école primaire par ses talents de dessinateur. La peinture vient ensuite, alors qu’il n’est encore âgé que de 10 ans, colorier et enrichir de ses palettes l’univers créatif de cet enfant introverti et rêveur.

Le coup de foudre pour la Musique, Ruben Binam le croise en 1985 à travers des documentaires sur le making-off de  We are the world  et de  Thriller  de Michael Jackson. Fasciné et bouleversé par les images qu’il a regardées, Ruben Binam décide d’apporter sa pierre à l’édification d’un monde d’excellence et d’Humanisme à travers la musique.

Il faudra pour cela, honorer les classes de chant de papa qui enseignait en jouant de la guitare ou de l’orgue, des chansons de Brassens, Francis Bebey, Brel et Nino Ferrer tous les weekends.

En 1987, la maman de Rune achète un orgue. Le jeune passionné d’art se met à l’apprentissage du clavier et du piano acoustique. Il découvre alors des classiques  de grands compositeurs tels que Duke Elington, Manu Dibango, Keith Jarrett, Thélonious Monk… Cette découverte transforme radicalement la vie de ce jeune artiste autodidacte. Travail acharné, Ruben Binam parvient à réaliser l’un de ses rêves d’enfance à savoir devenir chef d’orchestre.

Après l’étape des orchestres scolaires et universitaires, c’est donc un jeune homme armé de convictions et de détermination qui fonde en 1996 avec des copains le prestigieux groupe camerounais « Macase » qu’il dirigera 15 ans durant.

Tous nos vœux de bonheur au maestro et à son épouse.

Written by Didier Denguel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nécrologie : Marion Game la star de Scènes de ménages a rejoint le paradis

Renouveau : le crédo d’Abel Thierry Onana