in , ,

Suprême Pat Cool Entertainment, promeut les talents Handicapables

Le label crée et dirigé par le célèbre DJ camerounais Pat Cool valorise les talents des artistes handicapés. Il organise en prélude à la journée mondiale du handicap un concert géant au palais polyvalent des sports de Yaoundé, un concert géant baptisé « Handi sur scène ». Décryptage d’un évènement aux multiples enjeux.

Artiste, éditeur de musique, auteur compositeur, manager, producteur et promoteur culturel. DJ Pat Cool est un homme qui arbore plusieurs casquettes. La belle et longue carrière de l’artiste commence dans les petites discothèques de quartier. En 2000, le jeune homme suspend ses études alors qu’il est en classe de quatrième. Le travail de la nuit qu’il vient d’embrasser est incompatible avec les études. Il décide d’éviter à ses parents des dépenses farfelues. Il ne sera pas possible de suivre concomitamment les deux parcours.

C’est à « Elblanco », une discothèque jadis célèbre, située au quartier Madagascar à Yaoundé que le jeune fait ses premiers pas. Comme tous les débutants, il commence par regarder ses ainés mixer les hits d’ici et d’ailleurs. Passionné et travailleur acharné, les premiers lauriers ne vont pas tarder à arriver. En 2004, DJ Pat Cool est élu meilleur DJ du Cameroun. Le jeune homme « honnis » pour son choix de carrière plutôt saugrenu aux yeux de la quasi-totalité des parents camerounais à cette époque-là, commence à être pris au sérieux par les siens. En 2005, il remporte un deuxième titre de meilleur DJ du Cameroun, et cette belle gratification, il la remportera sept fois au total. Pat Cool s’affirme de plus en plus comme une star incontestée dans son domaine.

 

 

 

 

 

Vint alors le moment de donner une autre orientation à sa carrière professionnelle. En 2005, Pat Cool est recruté au « Coladéra », actuel « New life », une boite de nuit qui a pignon sur rue dans la ville de Douala. Là-bas, il décide d’enregistrer un album remix, « Le coran du Makossa ». Ce projet qui découle de la passion de l’artiste pour les remix a été conçu en cohérence avec la sensibilité de l’auteur. « Le remix n’était canalisé dans le champs. En effet, j’ai ajouté des sonorités aux chansons qui sont sur l’album, pour les rendre plus cadencées ». Pour concevoir la pré-maquette, Pat Cool passera deux jours et autant de nuits enfermé dans sa discothèque. Après cette étape, l’artiste soumet son travail à un arrangeur connu et donc le travail fait autorité. Joly Priso est sous le charme. Le tandem prendra six bonnes années pour produire cet album qui sortira finalement en 2011. Le résultat est inédit et les mélomanes sont conquis. DJ Pat Cool a réussi son pari, transformer des chansons Slow en Makossa. « Il fallait je dirais pousser les chrétiens à lire le coran. Il fallait surtout proposer quelque chose de différent de la bible du Makossa et le Testament du Makossa qui sont des Makossa  remixés dans la même cadence. Moi je suis partie de quelque chose de complètement différent, les Slow ». Les artistes dont les chansons ont été reprises sont les premiers conquis par le travail de Pat Cool. « Quand j’ai offert le CD à Dina Bell, il était agréablement surpris de voir danser Son Esele Nika dans une autre version. Quand Sam Mbende à écouter l’album, il m’a dit fiston tu as du génie. »  Douze ans après, « le courant du Makossa » continu d’enflammer les dance floor au Cameroun.  En attendant la sortie du volume de l’album« le courant du Makossa » qui sortira selon l’agenda de Pat Cool en 2024, l’artiste revendique deux singles, « Juste Moi » en featuring avec le chanteur de coupé décalé ivoirien Bebi Philip sortie 2015, et un autre avec la diva du Bikut-si camerounais Lady Ponce et Dynastie le Tigre. « Conflit d’amour » est sorti en 2022.

Pat Cool, promoteur événementiel, humanitaire.

Pat Cool n’est plus un simple DJ, l’artiste ajoute sa casquette d’auteur compositeur, celle de promoteur culturel. En boite de nuit, en plus des mix qu’il fait toutes les nuits, il organise désormais des soirées à thème. Toutes les situations sont un prétexte pour organiser un événement qui rassemble des foules. Même son anniversaire est un événement. Dans la panoplie organisée par ses soins, « La Sanza Mooving Tour » est inscrite en lettre d’or. « Le plus gros événement que j’ai organisé dans un night-club c’était la Sanza Mooving Tour. J’avais invité les plus grosses stars de la musique ivoirienne. Debordo, Kedjevara, Molare, Bebi Philip,  j’ai fait venir pas mal d’autres artistes du continent, Nigéria, (Prince Chinedu), Congo, (Roga Roga), Gabonais… »

Prenant du recul avec les night-clubs, DJ Pat Cool lance sa propre boite. SPC Entertainment, entreprise de divertissement, de production audio-visuelle, de sonorisation et de consulting événementiel, de conseil et d’accompagnement des promoteurs de boites de nuit et autres lounge. SPC Entertainment a mis au monde un petit bébé, SPC Association. L’association va accueillir tous les « Handicables », et leur offrir un emploi dans les métiers de l’audio-visuel et du show-business. Le slogan de ce nouveau projet est : « Handicapables, croire en soi c’est l’essentiel. »

Le méga concert « Handi sur scène » qui mettra en lumière les talents « Handicables », le samedi 02 décembre 2023 au palais polyvalent des sports de Yaoundé est une sorte de prolongement logique du festival « 237 talents » que DJ Pat Cool a créé il y’a deux ans environ. L’objectif du festival est la détection, l’encadrement et la production des talents camerounais, Handicapables ou non. Si la condition pour bénéficier de cet accompagnement pour les talents valides est qu’il faut être dans la tranche 8-30 ans, pour les Handicapables, il n’y a pas de limite d’âge.

Au terme de l’édition 2022 du festival « 237 talents », des Handicapables ont été détectés par les équipes de SPC Entertainment. Ces chanteurs ont par la suite produit une compilation de musique. Les artistes qui sont sur cette compile seront donc en vedette du concert « Handi sur scène » ce 02 décembre au Palais Polyvalent des Sports de Yaoundé. Ils seront encadrés par des têtes couronnées de la musique camerounaise. La  star internationale Yannick Noah a donné son accord pour parrainer l’évènement, la célèbre chanteuse Lady Ponce en est l’invitée spéciale. D’autres Handicapables légendaires seront aussi de la fête. Talla André-Marie, Angélina Tezano, Prince Aimé seront également à l’affiche.

Madame Chantal Biya, première dame du Cameroun et ambassadrice de bonne volonté de l’Unesco a donné son très haut accord pour être la marraine de ce concert, organisé en prélude à la journée mondiale du handicap, qui sera célébrée à travers le monde, le 03 décembre. Le thème retenu cet année est : « Unis dans l’action pour sauver et réaliser les ODD pour, avec et par les personnes handicapées ». Le projet « Handi sur scène » est en parfaite adéquation avec cette thématique, reste simplement que, toutes les forces vives et les âmes de bonne volonté de la nation, s’associent à cette merveilleuse aventure, pour faire briller encore et encore, plus de talents Handicapables.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hubert Mono Ndzana : De la lumière à l’ombre

« Si loin…Les cris d’une mère » : le printemps après l’orage